google.com, pub-6624278383889177, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Bouaké : une étudiante en communication de l'Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké a été violée et tuée par un conducteur de taxi-moto


26 novembre 2021 - 466 vues

On en sait un peu plus sur le sort de Kouakou Amoin Marie Josée Hermine, étudiante en Communication, à l’Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké, portée disparue, depuis le mercredi 17 novembre 2021. Selon Torino Taki, président de la Plate-forme étudiante de l'UAO, la jeune étudiante a été trouvée violée et sans vie, dans le quartier de Broukro où elle vivait.

Notre désir était de la voir à nouveau après sa disparition. Malheureusement, le pire est arrivé. Le corps de Kouakou Amoin Marie-Josée vient d'être trouvé inanimé. En fait, le conducteur de moto-taxi a admis avoir commis un acte criminel. Elle a été retrouvée violée et tuée dans un coin à Broukro », a posté, ce vendredi 26 novembre 2021, Torino Taki, président de la Plateforme estudiantine de l’Université Alassane Ouattara (PEUAO), avant d’ajouter : « La douleur est dans notre âme ! Oui la souffrance est dans notre âme car l'ensemble de la communauté étudiante de Bouaké est inconsolable après la mort de notre camarade de classe. Le rêve d'une élève pleine de vie a été brisé en mille morceaux par une personne qui essayait de satisfaire sa libido. Toutes nos condoléances à sa famille biologique et à toute la communauté étudiante de Bouaké ".

Selon nos sources, l'élève Kouakou Amoin Marie Josée Hermine, apprenait, depuis 2018, un petit métier de fabrication de colliers (perles), en parallèle avec ses études. Le jour de l'événement, à 19 h 30, elle a emprunté une moto-taxi jusqu'à Broukro, où elle vivait.

Mais le jour suivant, le jeudi 18 novembre 2021, pas de nouvelles d'elle. Après plusieurs fouilles, le chauffeur de taxi motorisé a été trouvé, avec des blessures récentes et des morsures sur le corps. Ce dernier aurait dit à la police qu'il reconnaissait avoir transporté l'étudiant, mais qu'à quelques mètres de sa destination finale, trois clients l'ont salué.

La suite ? Toujours selon le meurtrier présumé, Marie Josée qui était presque arrivée à son domicile, est descendue de sorte que le chauffeur de taxi-moto prendre les 3 clients. Il a ajouté que quand il a commencé avec ses clients, il a vu l'étudiant entrer dans une BMW.

Arrêté puis relâché faute de preuves suffisantes, le chauffeur de taxi moto a ensuite avoué son crime, selon le président de la plateforme UAO.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article