google.com, pub-6624278383889177, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Cas d'un "professeur violé à Sandégué": Mariatou Koné s'interroge sur l'état de santé de la victime.


11 octobre 2021 - 126 vues

Un enseignant a été victime d'un viol à Sandégué, dans le département de Bondoukou, par un individu non identifié dans la nuit du mercredi 6 au jeudi 7 octobre 2021. Celui-ci était entrée dans son domicile, arme au point, alors qu'elle était endormie, selon des informations corroborantes relayées par certains médias sur les réseaux sociaux.

Informée, la ministre de l'Éducation et de l'Alphabétisation, Mariatou Koné, a déclaré dans une déclaration rendue publique le lundi 11 octobre, qu'elle avait parlé au téléphone avec la victime. L'objectif de la première personne en charge de l'éducation nationale est de " se renseigner sur son état de santé ". Il témoigne également de " toute sa compassion et de son soutien " ainsi que de ceux du gouvernement.

Mariatou Koné a également exprimé son indignation face aux violences sexuelles contre le professeur. Tout en condamnant avec « la plus grande fermeté cet acte ignoble », la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation promet « de tout mettre en œuvre, en liaison avec les autorités judiciaires, pour que l’auteur subisse la rigueur de la loi ».

Par le passé, toutefois, elle a demandé à ses services centraux et régionaux de veiller à ce que l'employé reçoive toute l'aide psychosociale, médicale et psychologique nécessaire.

Mariatou Koné appelle par ailleurs la communauté éducative au calme, à la sérénité et notamment à s'abstenir de tout acte susceptible d'entacher le bon déroulement des enquêtes en cours. Et lui assure que le gouvernement suit cette affaire avec "toute l'attention possible".

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article