google.com, pub-6624278383889177, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Coupe du Monde 2022 : le Cameroun devance encore le Mozambique en qualifications.


11 octobre 2021 - 140 vues

Le Cameroun a battu le Mozambique 1-0 dans le groupe D des éliminatoires africains pour la Coupe du monde de football 2022 le 11 octobre 2021 à Tanger (Maroc). Avec 9 points pris en quatre rencontres, les Camerounais restent dans la course pour une place lors du dernier tour. Les indomptables Lions devront se battre en novembre avec les Ivoiriens et le Malawi, pour arriver en premier.

"Operation Mozambique" complété pour l'équipe camerounaise, en qualification pour la Coupe du Monde 2022. Trois jours après avoir battu les Mozambicains 3-1 à Douala, les Camerounais ont reculé "à l'extérieur", le 11 octobre 2021 à Tanger, Maroc.

Lors de cette réunion du Groupe D, délocalisée au Maroc (besoin de stade aux normes au Mozambique), les Lions indomptables ont assuré l'essentiel. Parce que les futurs hôtes de la Coupe d'Afrique des Nations 2021 (du 9 janvier au 6 février 2022) n'ont pas gagné.

En première période, hormis une volée trop molle de Karl Toko-Ekambi (15e) puis un bel enchaînement râteau-frappe croisée de Vincent Aboubakar (22e), les Camerounais ne se sont guère montrés à leur avantage.

Le Mozambique hors-course

En seconde période, Geny Catamo (attaquant à Douala) a même mis sous pression le gardien camerounais du Devis Epassy avec une frappe au loin et puissante (57e).

Cependant, une erreur du gardien de but mozambicain Ernan Siluane changera tout. A la 68ème minute, après un virage venant de la droite, Siluane a manqué sa sortie et a laissé la balle atteindre Michael Ngadeu au deuxième poteau. Le défenseur le catapulte vers le bas des filets, de la tête : 0-1.

Un but qui permet aux Camerounais de compter 9 points et la première place du groupe D en attendant Côte d’Ivoire – Malawi (prévu ce lundi à 17h TU) et leurs rencontres de novembre face au Malawi (5e journée) et à la Côte d’Ivoire (6e journée)…

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article