google.com, pub-6624278383889177, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Guinée : Les piliers de l'ancien régime destitué d'Alpha Condé furent simplement retirés par les nouveaux maîtres de Conakry.


13 octobre 2021 - 125 vues

Dans une série de décrets publiée mardi soir 12 octobre, le président de la Transition guinéenne, le colonel Mamadi Doumbouya, a procédé à d’importants remaniements au sein de la haute hiérarchie militaire. Les piliers de l'ancien régime destitué d'Alpha Condé furent simplement retirés par les nouveaux maîtres de Conakry.

Au total, 42 généraux sont touchés par cette grande agitation à l'état-major général et dans les différents corps d'armée. Le général Namory Traoré, le chef d’état-major des armées a été remplacé par le colonel Sadiba Koulibaly, jusque-là commandant du centre d’entrainement commandos aux opérations de maintien de la paix à Kindia, à 130 km à l’est de Conakry.

Le commandant en chef de la gendarmerie nationale, le général Ibrahima Baldé, a aussi été remplacé par le colonel Balla Samoura, commandant de la gendarmerie de la zone spéciale de Conakry.

Le général Sekouba Konaté a également pris sa retraite.

Au sein des autres corps, de l’armée de terre à la marine, en passant par l’armée de l’air et à l’inspection général de l’armée, tous les titulaires de ces postes et leurs adjoints ont été mis à la retraite d’office et remplacés par des jeunes officiers supérieurs peu connus du grand public.

Ex-président de la transition militaire de 2009 à 2010, le général Sekouba Konaté est aussi l'un des généraux à la retraite. Ces changements dans l'armée arrivent à un moment où les Guinéens attendent impatiemment la nomination du prochain gouvernement.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article