google.com, pub-6624278383889177, DIRECT, f08c47fec0942fa0

l'affaire de la sextape de Valbuena : Dix mois avec sursis requis contre Benzema


21 octobre 2021 - 210 vues

Le ministère public a requis jeudi 10 mois de prison avec sursis contre l'attaquant-star du Real Madrid Karim Benzema, accusé de complicité de tentative de chantage sur Mathieu Valbuena dans « l’affaire de la sextape ».

Une amende de 75 000 euros a également été demandée contre l’attaquant de l’équipe de France, candidat au Ballon d’or et absent du procès à Versailles.

« Benzema n’est pas un bon samaritain venu porter secours, il a agi pour permettre aux négociateurs d’en venir à leur fin et aux maîtres chanteurs de toucher de l’argent », a dit lors de son réquisitoire la procureure Ségolène Marés, qui a pointé l’« autorité et la notoriété en équipe de France » de l’ancien attaquant de l’Olympique lyonnais. « Il s’inclut dans cette équipe, il s’associe dans ce projet » de tentative de chantage autour d’une vidéo intime, a-t-elle appuyé.

L’autre procureur Julien Eyraud a pour sa part rappelé le rôle dans la société de la star du Real Madrid, « porteur d’une image, d’espoir, de notoriété et de valeurs morales ». Contre les quatre autres prévenus, poursuivis dans cette affaire pour tentative de chantage, le ministère public a requis des peines allant de 18 mois de prison avec sursis à quatre ans de prison.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article