google.com, pub-6624278383889177, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Mali: Le Conseil de sécurité des Nations Unies est attendu à Bamako.


23 octobre 2021 - 220 vues

Une délégation du Conseil de sécurité de l'ONU doit débarquer à Bamako samedi après-midi, 23 octobre. Une visite officielle de deux jours qui fait partie des consultations régulières entre le gouvernement malien et les Nations Unies depuis la création de la Minusma en 2013. Mais cette visite survient dans un contexte très tendu, Bamako croisant le fer avec ses partenaires internationaux sur l’éventualité d’un contrat avec les mercenaires russes du groupe Wagner, et surtout sur un éventuel allongement de la période de transition. Les autorités se sont engagées sur une période de 18 mois, mais envisagent désormais de repousser le délai.

La délégation du Conseil de sécurité sera emmenée par le Kenya, qui présidera le Conseil en octobre, le Niger et la France. Des rencontres sont prévues avec l’équipe gouvernementale malienne et avec le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, mais également, précise-t-on de source onusienne, avec les groupes armés signataires de l’accord de paix de 2015 et la société civile.

De son côté, le ministère des Affaires étrangères malien précise que « l’objectif principal de cette mission est d’évaluer la situation politique, sécuritaire et humanitaire », ainsi que le respect des droits de l'Homme dans le pays. Il s’agira aussi, indique le ministère, de « l’état de la mise en œuvre (des mesures prioritaires) » de l’accord de paix, et surtout « du calendrier de la Transition ».

L’organisation des élections présidentielle et législatives, qui doivent mettre un terme à la période de transition initiée avec le coup d’État militaire d’août 2020, est l’objet d’un bras de fer entre Bamako et ses partenaires africains et internationaux. Celles-ci rappellent depuis des mois aux autorités maliennes leur volonté de tenir ces élections en février prochain. La présidence et le gouvernement maliens de Transition, eux, ne cachent plus leur souhait que la date soit repoussée et fixée lors des prochaines Assises nationales, qui doivent s’achever fin.

Au terme de sa visite au Mali, la délégation de l'ONU s'envolera dimanche après-midi pour Niamey, capitale du Niger.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article