google.com, pub-6624278383889177, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Service d'impôt ivoirien : des agents susceptibles de poursuites pour détournement de fonds.


10 octobre 2021 - 141 vues

Des agents des services des impôts en Côte d'Ivoire, reconnus "coupables de cas de malversations et de mauvaise gouvernance" sont visés par des plaintes, selon le directeur général des impôts, Abou Sié Ouattara.
"Les personnes qui ont été identifiées et qui ont été reconnues coupables de cas de malversations et de mauvaise gouvernance, ces personnes là font l'objet de mesures disciplinaires", a indiqué jeudi M. Abou Sié Ouattara.


Le Directeur général de la fiscalité s'est exprimé en marge d'un séminaire sur l'évaluation des services fiscaux à Abidjan. Il ressort des résultats que 743,6 milliards Fcfa ont été collectés au 3e trimestre 2021 pour un objectif de recettes de 660,2 milliards, soit un écart positif de 83,4 milliards. 


Selon M. Abou Sié Ouattara "à partir du moment où un dossier est dans le circuit disciplinaire, il n'est plus du ressort du directeur général des impôts, il s'agit des personnes contre lesquelles le directeur général des impôts a porté plainte". 
En conséquence, "nous laissons les autorités compétentes se pencher sur ces questions et donner les réponses appropriées. Si les réponses de ces débats débouchent sur des sanctions, elles seront appliquées dans toute la mesure de la loi", a-t-il ajouté. 


Il indique qu'un grand nombre de dossiers disciplinaires figurent sur la table du comité de discipline. Par conséquent, "les moutons noirs qui sont identifiés seront traités en tant que tels" de sorte que "les actions d'une minorité ne jettent pas la honte sur toute la corporation". 


Notre corporation, rappellera-t-il, consiste à collecter les deniers publics pour le compte de l'Etat afin d'assurer le bien-être des populations et le développement du pays, et se doit d'être irréprochable dans sa mission. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article