google.com, pub-6624278383889177, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Monument a visiter

08 juillet 2021 - 478 vues

Basilique de Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro

Basilique de Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro 1.jpg (28 KB) Basilique de Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro.jpg (35 KB)

basilique de notre dame de la paix  de yamoussoukro.jpg (50 KB)

La basilique Notre-Dame-de-la-Paix de Yamoussoukro est le plus grand édifice religieux catholique au monde. Son apparence rappelle celle de la basilique Saint-Pierre à Rome. Située à Yamoussoukro, capitale de la Côte d'Ivoire, son emplacement a été choisi par le premier président du pays, Félix Houphouët-Boigny, en 1983. Le recteur de la basilique est Franck Allatin. Le livre Guinness des records l'a reconnue en 1989 comme l'édifice religieux chrétien le plus large au monde.

Parc national de Taï

Le parc national de Taï est un parc national de la Côte d'Ivoire situé à l'ouest du pays, à proximité de la Guinée et du Liberia. Il couvre 4 540 km² autour du mont Niénokoué et renferme l'une des dernières forêts primaires d'Afrique. Il est prolongé au nord par la réserve du N'Zo et est peuplé, entre autres, d'éléphants, de buffles, de singes, de céphalophes, de zèbres, d'hippopotames et de panthères. Il fait partie des réserves de biosphère depuis 1977 et il est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1982. Les principales menaces pesant sur la région sont la déforestation, la fragmentation forestière et le braconnage qui a gagné en importance au XXᵉ siècle en Afrique avec la généralisation des armes à feu et avec le développement de routes et pistes forestières

Parc national de Taï.jpg (65 KB) parc de tai .jpg (44 KB)

Parc national de la Comoé

parc national de tai.jpg (46 KB)

parc national de la comoé.jpg (15 KB)

Le parc national de la Comoé est un parc national de la Côte d'Ivoire situé à 100 kilomètres nord-est de Bondoukou. Ce parc fait partie de l'écorégion de la savane ouest soudanienne.Il compte 1 149 150 ha et il est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco et désigné en tant que réserve de biosphère depuis 1983. Il a été prévu dès 1926 et fondé en 1953 sous le nom de réserve de Bouna puis a pris définitivement le nom de « Parc national de la Comoé » en 1968. Les villages lobis y sont nombreux. On y trouve des singes babouins, patas, vervets, des antilopes bubales, hippotragues, cobes de Buffon, ourébis, des phacochères, des buffles, des hippopotames et des éléphants qui sont badgés pour être facilement localisés et dans les années 1960, chaque nuit, on y entendait rugir le lion et feuler le léopard.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article