google.com, pub-6624278383889177, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Burkina Faso : Le convoi militaire français suspendu de pourparlers.


23 novembre 2021 - 57 vues

Au Burkina Faso, le convoi militaire français, bloqué depuis jeudi dernier par des manifestations, attend toujours dans un camp militaire, à une trentaine de kilomètres de Ouagadougou. Les négociations se poursuivent entre les autorités burkinabés et les manifestants pour permettre la reprise du convoi.

Au Burkina Faso et en France, tout est mis en œuvre pour essayer de calmer la situation. " On n'est pas pressés ", répète l'armée française depuis lundi, laissant entendre que 60 camions arriveront quand ils le pourront. Le convoi, qui transporte notamment des pièces détachées, des pneus ou encore des rations alimentaires doit d’abord rejoindre Niamey avant de se rendre à Gao, au Mali, pour ravitailler l’armée française et ses partenaires.

Aucun impact sur l'activité opérationnelle

" Le fait que ce convoi soit retardé n'a aucune incidence sur les activités opérationnelles dans la bande sahélo-saharienne ", a déclaré un agent. Par conséquent, il est hors de question que l'armée française entre en force. L'armée française attend que les négociations menées par les autorités burkinabè soient couronnées de succès.

Ces négociations ont été menées pendant deux jours par le gouverneur de la région du Centre-Nord qui s'entretient avec les protestataires. La situation est aussi étroitement surveillée par le gouvernement du Burkina Faso.

« Une solution idéale et rapide pour tous »

Dans l'entourage du président Kaboré, ils disent chercher " une solution idéale et rapide pour chacun ". Plusieurs scénarios de sortie de crise sont ainsi à l’étude : « Des pistes pour apaiser la tension et faire partir le convoi dans les plus brefs délais », déclare à l’AFP une source gouvernementale burkinabè.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article