google.com, pub-6624278383889177, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Burkina Faso: Le gouvernement décrit en détail la prétendue tentative de coup d'État


14 janvier 2022 - 37 vues

Le ministre des Forces armées Aimé Barthelemy Simporé est sorti de son silence pour informer sur la prétendue tentative de déstabilisation des institutions de la République. Mardi dernier, le procureur militaire, dans un communiqué, faisait état de l’interpellation de plusieurs militaires pour suspicion de préparation d’un coup d’État.

C’est après avoir fait le point au gouvernement, que le général de brigade Aimé Barthelemy Simporé, le ministre burkinabè des Armées, a précisé que quinze personnes, sans donner leurs identités, ont été interpellées par la gendarmerie nationale dans le cadre de l’enquête sur la tentative présumée de coup d’État.

Deux officiers, sept sous-officiers, un sous-officier et cinq employés civils. Au terme de la première audience, trois personnes ont été libérées, deux civils et un soldat. Par conséquent, il y en a encore 12 qui sont toujours en détention avant procès pour les besoins de l'enquête.

Je pense qu'il faut rester calme, l'armée poursuit ses missions et demeure en mesure de mener à bien les missions qui lui sont confiées.

Selon le ministre des Armées, cette procédure judiciaire a été ouverte suite à une dénonciation d’un militaire qui aurait été contacté par des individus pour rejoindre le groupe afin de mener des actions de déstabilisation contre les institutions.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article