google.com, pub-6624278383889177, DIRECT, f08c47fec0942fa0

CAN 2022: Le Cameroun en huitièmes de finale


14 janvier 2022 - 35 vues

Pris à froid par l'Éthiopie, les Camerounais ont rapidement sonné la révolte avant de faire la chute en deuxième période, jeudi 13 novembre au Stade d'Olembé. Portés notamment par un Vincent Aboubakar encore décisif, les Lions indomptables l’ont emporté (4-1) et obtenu leur qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2022.

Heureusement, le Cameroun a des objectifs à atteindre dans ce CAN 2022 ! Dans une forêt de 1-0 (et un 0-0 pour le champion en titre algérien) en ce début de compétition, les hommes de Toni Conceiçao font office d’exception offensive. Et s’ils avaient marqué leurs deux buts contre le Burkina Faso sur penalty, ils n’ont, jeudi, pas eu besoin des coups de sifflet de l’arbitre pour en planter quatre face à l’Éthiopie (4-1).

Une réaction rapide

Cependant, dans un Stade d'Olembé peu dense mais bruyant, ce sont les Éthiopiens qui ont mordu en premier, après seulement quatre minutes de jeu. Le défenseur camerounais s'est permis d'accélérer et Dawa Hotessa a ouvert le score. Comme contre le Burkina Faso, les Lions indomptables ont pris le 1er but.

La réaction s'est faite rapidement

Bien placé au second poteau sur un centre de Collins Fai, Karl Toko-Ekambi ramenait son équipe dans une tête impeccable (8e). Silencieux lors du CAN 2017, auteur d'un seul but lors de l'édition 2019, le Lyonnais a su laisser sa joie s'envoler.

Le nº 12 a failli donner l'avantage au Cameroun avant la pause, mais sa nouvelle tête s'est écrasée sur le bord de la cage de Teklemariam Shanko (40e). Quelques minutes plus tôt, la sélection éthiopienne, très entreprenante, avait manqué de peu de reprendre les commandes, quand le buteur Dawa Hotessa a raté sa reprise face au but alors qu’ André Onana avait repoussé plein axe un tir de Amanuel Gebremichael (24e).

Aboubakar et Toko-Ekambi voient double

L'espoir des Walya n'a pas duré longtemps en seconde mi-temps. Collins Fai, encore lui, a délivré un nouveau centre parfait, et cette fois, c’est Vincent Aboubakar qui a placé une reprise victorieuse de la tête (53e).

Salué par le public, le capitaine coupa une offrande à Nicolas Moumi Ngamaleu (55e). Le Stade d'Olembé, enchanté par ses indomptables Lions, a ensuite su chanter le Cameroun ! Cameroun ! ». La fête est d'autant plus belle que Karl Toko-Ekambi, presque seul, marque le 4e but (67e).

Décidément, rien ne semblait arriver à ces Camerounais dans la deuxième moitié, alors que les Éthiopiens ne voyaient plus le jour et manquaient même leurs rares occasions. Le Cameroun a donc une bonne fiche, avec deux victoires et six buts inscrits dans cette CAN. Il reste encore des détails à peaufiner, dont les débuts de matchs difficiles.

Mais la réactivité des irréductibles Lions est indéniable, et la victoire générale contre les Ethiopiens augure bien pour l'avenir. Avant même leur dernier match du groupe A contre le Cap-Vert le 17 janvier, les Camerounais ont leur billet pour les huitièmes de finale en poche.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article