Cote d'Ivoire / Ajustement du prix du carburant : Les transporteurs sont déterminés à soutenir les efforts déployés par le gouvernement

03 octobre 2022 à 09h49 - 303 vues

A l'initiative du Haut Conseil du Patronat des Entreprises de Transport Routier de Côte d'Ivoire (HCPETR- CI), une rencontre s'est tenue le dimanche 02 octobre 2022 au siège de la faitière, avec les différents responsables de transporteurs routiers venus de différentes communes du district d'Abidjan.

Cette rencontre d'information et de sensibilisation relative au réajustement des prix du carburant, s'est déroulée en présence du Directeur Général des Transports Terrestres et de la Circulation (DGTTC), M. Lucien Tiessé, représentant le Ministre des Transports Amadou Koné. « Les taux de transport n'augmenteront pas », ont déclaré les transporteurs ivoiriens.

A cette occasion, le Directeur Général du Haut Conseil du Patronat des Entreprises de Transport Routier de Côte d’Ivoire, M. Diaby Ibrahim et ses collaborateurs ont analysé les répercussions de la mesure d'ajustement du coût du carburant à la pompe sur leur secteur d'activité.

Cela montre que les prix des transports urbains et inter - urbains ne changeront pas."L'impact de la réadaptation est supportable par les transporteurs face aux innombrables efforts du gouvernement", a-t-il rassuré.

M. Diaby souhaitait néanmoins le maintien du soutien gouvernemental,à travers des mesures fortes dont la lutte contre les tracasseries routières, la poursuite de la politique de rajeunissement du parc automobile des transporteurs et la formation des acteurs. Il a également exhorté les chauffeurs routiers et les transporteurs à ne pas utiliser ce rajustement comme prétexte pour désorganiser le secteur en procédant à des augmentations injustifiées.

M. Lucien Tiéssé Directeur Général de la DGCTT, au nom du Ministre des Transports Amadou Koné, s'est réjoui de cette action des transporteurs. Selon lui, c'est en ligne avec la vision du Président de la République Alassane Ouattara qui est d'améliorer les conditions de vie du peuple. "Ce sont près de 600 milliards de fcfa que le gouvernement sacrifie à travers la subvention du coût du carburant pour que le pouvoir d'achat de la population ne soit pas impacté", a précisé M. Lucien Tiéssé.

Radiosamo-Abidjan.net

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article