Côte d’Ivoire / Bonoua : Journée Internationale de l'Environnement au Parc M’ploussoué, le premier magistrat de la commune soumet ces requêtes

15 juin 2022 à 20h30 - 86 vues

A l'occasion de la journée internationale de l'environnement le 13 Juin 2022, la commune de bonoua a reçu le ministre de l'Environnement et du Développement Durable M. Jean-Luc Assi en présence du premier Magistrat et de toutes les autorités de ladite commune.

Le ministre de l'Environnement et du Développement Durable félicite le peuple Abouré Ehivet pour l'initiative qui a vu naitre le parc M’ploussoué avant de rappeler le thème : bâtir un avenir partagé pour toutes les formes de vie, retenu cette année dans le cadre de la journée internationale. Il a tenu aussi a rappélé que « Face au problème environnementaux du moment le monde entier à décider lors du premier sommet de rio au bresil, tenu sous l'égide des Nations Unis en 1992, de consacrer 3 conventions qui sont :

- Les changements climatiques,

- La diversité biologique

-La lutte contre la désertification.

Au niveau nationale le gouvernement à décider de promouvoir les parcs urbains, a t'il déclaré.» Les équipements d'origine du parc sont maintenant dans un état de dégradation.

Par ailleurs le maire M. Jean Paul AMETHIER dans son mot de bienvenu à fait l'historique du cadre enchanteur du parc M’ploussoué qui acceuil l'évenement : « Le parc M'ploussoué et avant lui le mini carnaval de bonoua, devenu popo carnaval de bonoua est sorti tous les deux du cerveau de feu AMETHIER Jean-Baptiste premier maire de la commune de bonoua. Ils sont nés tous des deux de la constance dans les idées de la ténacité, de la volonté et la grande joie d'entreprendre de ce grand fils de bonoua à jamais regretté ».

Il finit ses propos avec un cri de coeur à l'endroit du ministre. Nous souhaitons que ce parc soit restauré et sauvé par l’intervention des pouvoirs publics, « pour notre honneur et notre devoir de mémoire auquel nul d’entre nous ne doit se dérober », et l'invite à redonner à ce cadre son lustre d'antan. Le ministre Jean-Luc Assi ne perd pas de vue la requête du maire de faire du parc M’ploussoué une réserve naturelle volontaire. Il finit donc son allocution en ressortant l'importance des espaces verts pour une communauté humaine.

Y.A

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article