google.com, pub-6624278383889177, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Côte d'Ivoire : Grève des professionnels de la santé suspendue suite à un "accord"


21 novembre 2021 - 93 vues

Seize syndicats du secteur de la santé publique, en Côte d'Ivoire, regroupés au sein de la faîtière syndicale Coordisante/Sycamci, ont suspendu leur mot d'ordre de grève suite à "un accord formel" avec le gouvernement.


"Ayant obtenu un accord formel avec la tutelle, entériné par le Premier ministre, l'Assemblé générale extraordinaire du samedi 20 novembre 2021, a pris la résolution suivante : suspension du mot d'ordre de grève en cours", indique un communiqué de la faîtière syndicale. 
C'est pourquoi le syndicat Coordisante/Sycamci a demandé "la reprise du travail dans tous les établissements de santé publique à partir du dimanche 21 novembre 2021".


Le directoire de l'organisation syndicale promet un "suivi attentif de la prise des décrets au Conseil des ministres du 1er décembre 2021", menaçant d'une "reprise de la grève dès le 2 décembre 2021 si aucun décret n'est pris le 1er décembre (2021)". 
Seize syndicats du secteur de la santé publique, en Côte d'Ivoire, regroupés au sein de la faîtière syndicale Coordisante/Sycamci, ont entamé mercredi une grève de quatre jours, en vue d'obtenir de meilleures conditions de vie et de travail. 


Ce mot d'ordre de grève dans le secteur de la santé publique intervient après une Assemblée générale ordinaire tenue le 6 novembre 2021, à l'Institut national de la santé publique (INSP), à Adjamé, dans le Nord d'Abidjan.


La plénière avait mandaté le directoire de la faîtière syndicale Coordisante/Sycamci à l'effet de lancer un mot d'ordre de grève, le 17 novembre 2021, en cas d'échec des négociations aux termes de la période de préavis courant du 8 au 16 novembre 2021.
La revendication majeure est "la mise en application de la loi portant réforme hospitalière, par la signature diligente de tous les projets de décrets transmis au secrétariat général du gouvernement par le ministre de la Santé". 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article