Côte d'Ivoire : Le gouvernement s'intéresse aux principaux défis à relever en 2023

13 novembre 2022 à 09h05 - 153 vues

Un séminaire des membres du gouvernement, présidé par le Premier ministre Achi Patrick, a débuté le samedi 12 novembre 2022 à Yamoussoukro, afin d'équiper l'exécutif ivoirien dès le mois de décembre d'un programme d'activités «structuré et cohérent» pour relever les défis de 2023.

« L’année 2023 constitue une année charnière, vous savez, ce qui doit nous amener à réaliser des projets stratégiques pour accueillir des événements internationaux majeurs, comme la Foire commerciale intra-africaine et la CAN 2023 en janvier 2024 », a déclaré M. Achi.

Le gouvernement entend optimiser l'exécution des projets durant l'année et se concentrer sur les dix priorités de l'action gouvernementale qui sont notamment l'accélération du PSGOUV2, la poursuite et l'accélération d'importants projets d'infrastructure et la transformation locale des matières premières.

Il s’agira également, selon Patrick Achi, « d’accélérer le développement du secteur privé pour une économie plus compétitive et inclusive, grâce à la mise en œuvre effective du nouvel écosystème mis en place, afin de créer de plus en plus d'emplois pour l'insertion durable de nos jeunes. »

La Côte d'Ivoire a doublé son PIB par habitant et réduit sa pauvreté de plus de 16 points ces dix dernières années, a déclaré son Premier ministre. « Pour doubler à nouveau le PIB par habitant, ramener la pauvreté en-deçà de 20%, porter l’espérance de vie à 67 ans, nous devons encore accélérer, dans un contexte planétaire contraint et volatile, à un moment où le changement climatique, loin d’être un concept lointain, frappe à notre porte avec force », a relevé Patrick Achi.

Chaque membre du gouvernement est appelé, en cette période de travail gouvernemental, de présenter de façon synthétique d'une part le bilan 2022 de ses activités et d'autre part, ses priorités d’action pour l’année 2023. Ce bilan et ces perspectives seront ensuite discutés « dans un climat de collégialité, d’ouverture et de recherche d’excellence » conformément à la volonté du président de la République, Alassane Ouattara.

Radiosamo

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article