L'annulation du visa du joueur de tennis nº1 mondial

14 janvier 2022 à 07h45 - 563 vues

Le ministre australien de l'Immigration, Alex Hawke, a annoncé vendredi 14 janvier l'annulation du visa du numéro un mondial du tennis Novak Djokovic, jugeant que le fait que le joueur serbe ne soit pas vacciné contre le Covid-19 pourrait poser un risque pour la communauté.

Le visa australien du numéro un mondial de tennis Novak Djokovic, qui voulait entrer dans le pays sans être vacciné contre le Covid-19, a été annulé pour la deuxième fois. Cette décision a été prise " en se fondant sur la santé publique et l'ordre public", a déclaré le ministre dans un communiqué de presse.

Elle implique que le joueur serbe, qui visait un 21e titre record du Grand Chelem à l'Open d'Australie qui débute lundi, sera interdit d'entrée dans le pays pendant trois ans, sauf dans certaines circonstances.

« Aujourd'hui, j'ai exercé mon pouvoir au titre de la section 133C(3) de la loi sur les migrations pour annuler le visa dont disposait M. Novak Djokovic, pour motifs de santé et d'ordre publics, en me fondant sur le fait que cette décision allait dans le sens de l'intérêt général ».

Imbroglio politico-judiciaire

Le joueur serbe de 34 ans a été pris dans un imbroglio politique et judiciaire après la polémique née de sa dérogation médicale pour participer au tournoi, qui a poussé Canberra à révoquer son visa une première fois la semaine dernière.

Cette décision a été infirmée par le tribunal australien lundi, mais le destin du joueur est demeuré suspendu par la décision du ministre.

Novak Djokovic perdrait ainsi quasiment tout espoir de jouer à nouveau à Melbourne, relate notre correspondant à Sydney, Grégory Plesse.

C'est sans aucun doute la raison pour laquelle son équipe envisage de déposer une demande de mesures provisoires afin d'économiser sa dernière chance de participer à l'Open d'Australie.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article