google.com, pub-6624278383889177, DIRECT, f08c47fec0942fa0

La Côte d'Ivoire intensifie sa puissance militaire.


23 novembre 2021 - 67 vues

De retour ce dimanche d’un séjour à Paris où il assistait au Forum sur la Paix, le président Alassane Ouattara a annoncé le recrutement de 3000 soldats l’an prochain. Les rangs de l’armée devraient vont encore gonfler sur les trois prochaines années. Cette mesure répond à la menace terroriste qui s'accentue avec plusieurs attaques de groupes armés dans le nord du pays.

Prévu dans le budget 2022 du ministère de la Défense, le recrutement de ces 3000 soldats marque la première vague d’enrôlement des 10 000 nouveaux éléments au total censés incorporer l’armée ivoirienne d’ici 2024.

L'annonce du président Alassane Ouattara fait suite à la réunion des chefs d'état-major de la CEDEAO à Abidjan la semaine dernière. Les échanges ont conclu sur le besoin d'échange d'informations entre les Etats de la région et leur coordination d'action dans la lutte contre le terrorisme.

Depuis l’an dernier, la Côte d’Ivoire est dans le viseur des groupes armés sahéliens, qui lancent régulièrement des attaques dans le nord du pays, près de la frontière avec le Burkina Faso, dont celle de Kafolo en juin 2020 où quatorze soldats ivoiriens avaient été tués.

Mais ces recrutements favoriseront également le rajeunissement de la main-d'oeuvre et compenseront les départs à la retraite, comme l'explique une source à l'administration centrale. L’armée ivoirienne souffrait d’un nombre pléthorique d’officiers et sous-officiers et d’une insuffisance de soldats. Ces incorporations serviront à rééquilibrer les rangs.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article