google.com, pub-6624278383889177, DIRECT, f08c47fec0942fa0

UEFA Champions League : Adama Traoré, le Malien qui s'élance vers Sherif Tiraspol.


23 novembre 2021 - 75 vues

Le shérif Tiraspol accueille le Real Madrid le mercredi 24 novembre. Pour sa première participation à la phase de groupes de la Ligue des champions, le club moldave a fait forte impression depuis son entrée en lice après avoir brillé aux tours préliminaires. Et le club le doit en grande partie au Malien Adama Traoré, qui a marqué 6 fois. 

Discret en Lorraine, éclatant en Moldavie. C'est parfois assez de s'armer de patience pour voir le volant tourner en sa faveur. Née à Bamako, Adama Traoré a connu une grande renommée sur son continent chez TP Mazembe. Avec le prestigieux club congolais, il a gagné ses meilleurs trophées : une Ligue des Champions des FAC, deux Coupes de la Confédération et une Super Coupe des FAC. Triple champion de la République démocratique du Congo, il quittera les Corbeaux en 2018.

Arrivé en terre européenne, le Malien débarque au FC Metz. Dans l'est de la France, il a patiné. Adama Traoré ne jouera que 4 matches avant d'être prêté à l'US Orleans et à Al-Adalah FC en Arabie Saoudite par le club lorrain. C'est maintenant qu'il faut changer.

Pied gauche, pied droit et tête

Adama Traoré arrive en Moldavie en février 2021. Chez Sherif Tiraspol, le joueur de 26 ans deviendra le premier buteur du club lors de la phase de poule de la Ligue des Champions. Son objectif contre Shaktar Donetsk le premier jour de la phase de groupe est le cinquième d'une campagne entamée lors des tours préliminaires.

Adama Traoré et ses coéquipiers ont successivement éliminé les Arméniens d'Alashkert, l'Étoile Rouge de Belgrade et le Dinamo Zagreb. Ici, il est même le setter décidant de l'objectif de la réussite historique de Sherif Tiraspol en Espagne contre le Real Madrid (1-2) le deuxième jour. Le Malien rencontrera les hommes de Carlo Ancelotti au cours de la cinquième journée du mercredi 24 novembre.

Son sixième but en C1, Adama Traoré l’a inscrit lors de la quatrième journée face à l’Inter Milan en toute fin de rencontre (90e+2), le club Moldave s’est incliné 3-1. Depuis le début de la campagne, il a marqué du gauche, du droit et de la tête.

« Je ne suis pas surpris qu’il flambe enfin, a indiqué à Football365 Afrique Hubert Velud, qui l’a entraîné en 2015-2016 au TP Mazembe. Il avait un potentiel énorme. Puissance, vitesse, pied gauche précis, c’est un joueur très complet, qui amène beaucoup de percussion, un joueur que tous les entraîneurs rêvent d’avoir ». Et d’ajouter : « J’ai été un peu étonné qu’il ne fasse pas son trou en France, mais j’ai ma petite idée là-dessus. C’est quelqu’un qu’il faut bien entourer. Il faut savoir le manager, c’est un sensible. C’est aussi quelqu’un de très introverti. Si à Metz il était un peu isolé, cela a pu le toucher. Au TP Mazembe, nous avions un autre international malien, Salif Coulibaly, qui le couvait. Cela l’a vraiment aidé, et d’ailleurs quand Salif n’était pas là, Adama était moins à l’aise. »

« Il déstabilise les défenses »

« C’est un bon joueur, très professionnel. Parfois, c’est difficile de s’adapter et le club de Metz ne lui a pas réussi. Mais il a du talent. La Moldavie l’a fait grandir et il a beaucoup progressé. Il a un très bon pied gauche, il est vif, il fait des appels en profondeur, il déstabilise les défenses », raconte l'attaquant guinéen Momo Yansané  à propos de son coéquipier. Et d’avouer : « Nous sommes très solidaires entre nous. On s’accroche pour réussir. Dans le foot il faut toujours donner à son prochain. On profite au maximum et on rêve encore des huitièmes de finale. Il y a beaucoup de joueurs qui évoluent en Europe et qui n’ont pas la chance de jouer la Ligue des champions. J’espère que le travail accompli va payer. »

Avec le premier club du championnat moldave à participer à la phase de poules de la Ligue des champions, Adama Traoré pourrait continuer à surprendre. Mercredi soir à domicile, en recevant le Real Madrid, l’international malien n’aura qu’une seule envie, prouver qu’il a sa place dans la cour des grands.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article